Les complications

Un diabète mal contrôlé peut engendrer, à long terme, des problèmes de santé graves.
Ainsi, avec le temps, le diabète augmente les risques de maladies cardio-vasculaires, de problèmes rénaux, de perte de sensibilité des extrémités, de problèmes oculaires.

Plusieurs types de complications peuvent apparaitre qui sont à traiter selon différentes catégories.

Les complications aigües

Les complications aigües sont des urgences médicales et peuvent entrainer la mort.

  •  Acidocétose diabétique
    L’organisme manque d’insuline et le glucose ne peut plus pénétrer dans les organes. Pour compenser, il utilise les corps gras comme carburant. Il en résulte une production de corps cétoniques qui augmentent l’acidité de l’organisme.
    Une haleine fruitée, une déshydratation, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales en sont les premiers symptômes.
    Sans intervention rapide, la respiration devient difficile, un état de confusion s’installe,  puis le coma et la mort.
  • État hyperosmolaire
    Le glucose se retrouve en quantité très élevée dans le sang.
    On constate une augmentation des mictions, une très grande soif et d’autres symptômes de déshydratation (perte de poids, perte de l’élasticité de la peau, assèchement des muqueuses, accélération du rythme cardiaque et hypotension artérielle).
    Cet état touche surtout les personnes âgées affectés du diabète de type 2
  • Hypoglycémie
    Une chute brutale du glucose dans le sang peut provoquer un coma diabétique.

Les complications à long terme

Avec le temps, l’hyperglycémie affaiblit les parois des petits vaisseaux sanguin qui approvisionnent les tissus en oxygène et éléments nutritifs, ce qui fait que toutes les parties du corps peuvent être touchées.
Les complications les plus fréquemment remarquées touchent les yeux, les reins, les nerfs, le coeur et les vaisseaux sanguins.
Il faut néanmoins aussi faire attention à plusieurs autre organes qui peuvent être touchés comme les dents, le foi, les pieds et les mains.

Les yeux
Le diabète peut conduire, petit à petit, à la perte de la vue. La rétinopathie en est principalement  la cause, c’est pourquoi il est vivement conseillé de faire une rétinographie chaque année.
Il peut aussi conduire à la formation de cataracte ou au glaucome.

Les reins
Le reins sont formés de petits vaisseaux qui filtrent les déchets et toxines du sang. La néphropatie entraine une détérioration progressive des reins qui peut mener à l’insuffisance rénale, voir même à la maladie rénale irréversible.

Les nerfs
La neuropathie, nom donné aux affections touchant les nerfs, prend forme dans les 10 premières années de la maladie chez près de la moitié des diabétiques.
La cause en est une mauvaise circulation sanguine et le taux élevé de glucose dans le sang qui détruit la structure des nerfs.
Elle se manifeste surtout par des douleurs dans les doigts et les orteils, douleurs qui remontent progressivement dans les membres, des picotements ainsi que des pertes de sensibilité.

Le coeur
Le taux élevé de glucose dans le sang permet la coagulation du sang et engendre des maladies cardiovasculaires.
Les risques que les vaisseaux près du coeur et du cerveau se bouchent sont importants et peuvent conduire à un infarctus ou un AVC.

Les infections
Les diabétiques, de part leur taux de glucose plus important et la fatigue que cela peut induire, sont plus sensibles aux infections de toutes sortes.
Celles ci sont répétitives et de plus en plus difficiles à guérir. Les organes touchés sont aussi diverses que les gencives, les parties sexuelles, la peau, la vessie, les voies respiratoires………
La cicatrisation se fait mal ce qui peut amener des surinfections, surtout au niveau des pieds. La neuropathie aidant, il n’est pas rare de devoir aller jusqu’à l’amputation.

Le sexe
Chez l’homme, le diabète peut conduire à l’impuissance.
Chez la femme, le diabète est source d’anorgasmie.

Nos sponsors