Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel touche les femmes enceintes durant le 2eme ou le 3eme trimestre de la grossesse.
Il peut juste s’agir d’une intolérance au glucose mais aussi d’un diabète latent non encore dépisté.

Pendant les 2eme et 3eme trimestres de la grossesse, les besoins en insulines de la femme enceinte sont plus importants que d’habitude.
Il y a une augmentation d’hormones anti-insuline (hormones placentaires, hormones de croissance) tout à fait normale qui réduit l’effet de l’insuline. Le pancréas est alors stimulé pour en produire plus mais chez certaines femmes, cette compensation ne se fait pas.
Il y a donc hyperglycémie.

Pour la plupart des femmes, ce diabète disparaitra après l’accouchement. Cependant, certaines femmes seront ensuite disposées à développer un diabète de type 2.

Les symptômes

Généralement, il n’y a pas de symptômes de diabète gestationnel. Cependant, il arrive qu’une augmentation de l’envie d’uriner se manifeste, de même qu’une sensation de fatigue et une soif exagérée.
Dans ces cas là, il vaut mieux consulter un médecin rapidement.

 

Traitement

Une simple modification du régime alimentaire et une bonne hygiène de vie peuvent suffire pour maintenir un taux de sucre acceptable dans l’organisme afin que la maman et son bébé se portent bien.
Un contrôle strict de la glycémie et du poids sont nécessaires.
Dans certains cas, des injections d’insuline seront prescrites, cette forme de traitement pour la femme enceinte étant préférable à des médicaments.

Nos sponsors